A suivre aujourd'hui... AEROPORT DE PARIS

le
0

(AOF) - Aéroports de Paris (-1,48% à 92,72 euros) a sous-performé mercredi le marché parisien (-0,96% pour le CAC 40) alors que la croissance du trafic en juillet a été nettement plus faible qu’un an plus tôt. CM-CIC explique cette dégradation par la situation politique internationale, en France et en Turquie. L’activité de l’opérateur d’aéroports a aussi été pénalisée par la grève du personnel navigant d'Air France entre le 27 et le 31 juillet 2016, qui s’est traduite par la perte de trafic d'environ 145 000 passagers.

Le trafic de Paris Aéroport a ainsi progressé de 1,4 % en juillet sur un an, avec 9,6 millions de passagers accueillis, dont 6,5 millions à Paris-Charles de Gaulle (- 0,9 %) et 3,1 millions à Paris-Orly (+ 6,7 %). Il avait augmenté de 4,8% en juillet 2015.

Depuis le début de l'année, le trafic des aéroports parisien est en progression de 1,5 % avec un total de 55,8 millions de passagers. Le nombre de passagers en correspondance a, lui, augmenté de 1,8 % et le taux de correspondance s'est établi à 23,4 %, en hausse de 0,1 point.

A l'international, le trafic de l'opérateur turc TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 38 % du capital, a reculé de 0,7 % sur le mois de juillet 2016, mais est en hausse de 2,2 % depuis le 1er janvier. Il a été pénalisé par une effet de base défavorable, le Ramadan, ayant eu lieu cette année du 6 juin au 6 juillet contre du 18 juin au 17 juillet en 2015.

Le trafic de l'aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en hausse de 7% sur le mois de juillet 2016 et de 10,7 % depuis le début de l'année.

Selon CM-CIC Securities, ADP a confirmé son objectif d'une croissance de 2,3% du trafic en 2016, mais pour l'analyste il sera difficile à atteindre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant