À Séoul, Kerry met en garde la Corée du Nord

le
0
Le secrétaire d'État américain a sommé Pyongyang, qui menace le Japon de ses « flammes nucléaires », de renoncer à tout tir.

«Le peuple nord-coréen veut de la nourriture, pas des missiles!» John Kerrya délivré un message musclé à Kim Jong-un, à l'occasion de sa première visite sur une péninsule coréenne sous tension, hier à Séoul. En pleine escalade des tensions, le nouveau secrétaire d'État a réaffirmé la détermination de l'Amérique à résister à la surenchère orchestrée par le jeune dictateur nord-coréen, à 40 km de la ligne de front. Kerry a mis au défi le «Leader Suprême» de lancer un missile de moyenne portée Musudan, alors que des préparatifs de tirs ont été repérés depuis plusieurs jours le long de la côte orientale du royaume ermite. Un tir d'engin balistique serait «une énorme erreur», a prévenu le chef de la diplomatie américaine. Un tel coup d'éclat signifierait que Kim «choisit délibérément d'ignorer l'ensemble de la communauté internationale» a enc...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant