À Sarcelles, «on reste fidèle à DSK»

le
0
REPORTAGE VIDÉO - Maintenant le suspense sur son éventuelle candidature à la primaire socialiste, Dominique Strauss-Kahn n'a rien perdu de sa popularité dans son ancien fief du Val-d'Oise.

À quelques kilomètres de Paris, au pied des immeubles sarcellois, la brume matinale n'a pas entamé le moral de ces quelques militants socialistes. Les cantonales ont lieu dans moins d'un mois, mais l'esprit est déjà tourné vers la prochaine présidentielle. D'ailleurs, aux abords du marché hebdomadaire, quelques-uns annoncent la venue secrète de l'ancien député-maire, Dominique Strauss-Kahn, de passage en France ce week-end à l'occasion de la réunion des ministres des Finances du G20.

À Sarcelles plus qu'ailleurs, on guette les moindres faits et gestes du directeur du FMI. Mais la venue de DSK dans son ancien fief de banlieue parisienne n'est évidemment qu'une rumeur. «À part pour voter en 2008, il n'a pas eu l'occasion de revenir. Alors le jour où il voudra passer à Sarcelles, il nous préviendra», s'amuse un militant socialiste. En attendant, dans cette ville populaire du Val-d'Oise où près de la moitié des foyers n'est pas imposable, Dominique Strauss-Kahn est-i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant