À Samoëns, le Club Med construit son 17e village français des Alpes

le
0

Le spécialiste français des clubs de vacances construit actuellement sur les hauteurs du Grand Massif un ensemble de 420 chambres auxquelles s’ajouteront 45 appartements-chalets. Un chantier à 100 millions d’euros.

Si les destinations estivales du Club Med sont bien souvent lointaines, le leader des vacances tout compris haut de gamme mise de plus en plus sur la France pour attirer des clients étrangers sur nos pistes de ski. La preuve avec ce vaste chantier, en cours sur le plateau des Saix sur la station de Samoëns et à deux pas de celle de Morillon. La première pierre vient d’être officiellement posée mais les travaux de ce «resort haut de gamme» de 420 chambres avaient démarré dès le mois de mai.

L’ouverture du lieu est prévue pour décembre 2017 et devrait se compléter de 45 appartement chalets annoncés pour l’année suivante, ce qui porterait la capacité d’accueil totale du site à 1100 lits. Avec ce village baptisé «Samoëns Grand Massif», qui sera ouvert été comme hiver, le Club Med continue à miser sur les Alpes. Le groupe rénove actuellement son village Arcs Extrême pour cet hiver en attendant l’ouverture additionnelle du village Arcs 1750, annoncée pour 2018. Sans compter deux nouveaux resorts dans les Alpes prévus d’ici 2020 et «actuellement en cours de sélection».

Un nouveau village alpin par an

La stratégie clairement affichée par le président du Club, Henri Giscard d’Estaing consiste ainsi à ouvrir un nouveau Resort par an dans les Alpes à compter de décembre 2017. Au total, ce chantier de Samoëns situé au cœur du domaine du grand massif avec ses 260 km de piste représente un investissement total de près de 100 millions d’euros. Il doit aussi permettre la création de 400 emplois directs environ et autant voire plus d’emplois indirects.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant