À saisir : l'État vend quatre hôtels particuliers à Paris

le
7
Les biens devraient être mis aux enchères en mars. La cession, probablement à des Russes, des Chinois ou des princes qatariens, rapporterait 250 millions d'euros.


Affaire à saisir. Du moins si l'on appartient au club très fermé des plus grosses fortunes de la planète. Courant mars, l'État va vendre aux enchères quatre somptueux hôtels particuliers, situés dans le très chic VIIe arrondissement de la capitale.

Les visites n'ont pas encore démarré, mais on peut toujours aller jeter un ½il à l'hôtel de Clermont, rue de Varenne, qui abrite le ministère des Relations avec le Parlement. Édifié au début du XVIIIe, classé monument historique depuis 1980, il compte 4243 m² et un splendide jardin.

Hôtel de Vogüé.
Hôtel de Vogüé. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Un tantinet moins grand (3374 m²), l'hôtel de Vogüé, rue de Martignac, date pour sa part de la fin du XIXe et abrite pour l'heure le Centre d'analyse straté­gique. Nettement plus spacieux cette fois, l'hôtel de Broglie, actuel secrétariat d'État chargé de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, s'étale rue Saint-Dominique sur pas moins de 7158 m². Enfin, pour avoir une vue imprenable sur la Seine, il reste encore l'hôtel de Mailly-Nesle, quai Voltaire, siège de la Documentation française.

Seul hic: pour devenir l'heureux propriétaire de l'un de ces joyaux immobiliers, les futurs acquéreurs vont devoir se montrer extrêmement généreux: «Le but, c'est de trouver de l'argent. Deux cent cinquante millions d'euros au total, ce serait formidable», a déclaré à l'AFP Yves Deniaud, président du Conseil de l'immobilier de l'État (CIE). À ce niveau de prix, seuls les riches étrangers se portent généralement acquéreurs. Il pourrait s'agir «soit de princes qatariens, soit de Russes, soit encore de Chinois», estime Yves Deniaud.

Hôtel de Clermont.
Hôtel de Clermont. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Le produit de cette vente devrait servir à financer la rénovation d'un grand complexe immobilier de 56.000 m², au 20 de l'avenue de Ségur, censé accueillir en 2016 la plus grande partie des services du premier ministre, deux cabinets ministériels, ainsi que des autorités indépendantes.

Sur les 500 hôtels particuliers que compte encore la capitale, beaucoup appartiennent toujours à l'État. À l'image, outre Matignon et l'Élysée, de l'hôtel de Rochechouart ou de celui de Brienne, par exemple. Mais, pour se désendetter, la puissance publique n'hésite plus aujourd'hui à s'en séparer. En 2010, l'État avait annoncé vouloir vendre quelque 1700 biens d'ici à 2013. De quoi donner des sueurs froides aux défenseurs du patrimoine historique. Pas sûr toutefois que ce type de bâtiments, très coûteux à réaménager et à entretenir, trouve si facilement preneur...

LIRE AUSSI:

» L'immobilier de luxe revient à des prix plus raisonnables

» Immobilier - les quartiers préférés des riches étrangers

» Un hôtel particulier à Paris pour une princesse

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières sur Paris avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • coco123 le jeudi 16 fév 2012 à 16:17

    vendez les actions renault 45 millions de titres mais au plus bas

  • adnstep le mardi 14 fév 2012 à 18:36

    @bob-watt : tu es naïf de croire que les socialistes de gauche agiraient différemment de ce que font aujourd'hui les socialistes de droite.

  • d.e.s.t. le mardi 14 fév 2012 à 09:59

    Ne les laissez pas vendre par Woerth, on ne sait pas où passerait l'argent et ils seraient bradés!

  • usrozoy le lundi 13 fév 2012 à 17:22

    Tu as bien fait SAKO, ces socialistes , de mauvaise foi qui te démolissent sans arrét fzraient mieux de balayer dans leur cour, les réions, toutes sauf une , socialistes , augmentent outrageusement les impots et embauchent (évidemment c'est leur style.CouragE? mr le Président, Mr Hollande sui s'u croit déjà sera surpris au sair du ler tourCourage et confiance Monsieur le Président,tu vas gagner et tu le mérites. MEGANO.

  • M1187780 le lundi 13 fév 2012 à 15:31

    Notre pays s'appauvrit et nous en sommes à vendre nos bijoux comme une vieille comtesse désargentée. Si c'était pour préparer l'avenir mais tout cela pour payer des RSA, des AME et pour nourrir une système social qui nous entraine vers l'abîme.

  • tonioff le lundi 13 fév 2012 à 15:09

    Aux mains de Russes, Chinois ou Quataris le patrimoine français reste en France.Au moins il sera convenablement entretenu et pas au frais du contribuable.Nos administrations n'ont pas besoin de tels bâtiments mals adaptés.

  • mpreus le lundi 13 fév 2012 à 14:16

    bob-wwtt t’inquiètes pas le temps des enchères, les délais d'acte....et les recours possibles, la gauche aura tout le temps pour empêcher ces ventes....si elle le veut ?? quant au reste n'y touches pas mon pote, on va t'accuser de propos racistes