À Saint-Mandé, l'immeuble où vivait la fillette de Berck sous le choc

le
0
Après l'interpellation vendredi après 10 jours de recherches de Fabienne Kabou, la mère de la fillette retrouvée morte sur la plage de Berck, les voisins de la femme de 36 ans tombent des nues.

«Tout le monde est tombé des nues dans la maison», témoigne Martine, une habitante de ce petit immeuble de Saint-Mandé, à un jet de pierre du bois de Vincennes, qui raconte «des gens très discrets... Je n'ai absolument pas fait le rapprochement en voyant les photos sur les appels à témoin». Walter non plus, cet autre voisin qui avait croisé le couple et la fillette plusieurs fois dans l'immeuble.

Qui sont donc ces habitants du «loft» dans la cour? D'abord, il y a Michel, 63 ans, un peintre et sculpteur installé là depuis une douzaine d'années, de mémoire d'habitants. Un homme «extrêmement sympathique», note Gisèle, qui «arrangeait la cour avec des fleurs, des arbres». Plus récemment, l'artiste s'était mis en couple avec Fabienne, une femme de 36 ans d'origine ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant