À Rio, le Pape accueilli dans une ville en ébullition

le
0
François a bouleversé son programme pour rencontrer le «peuple brésilien» avant les officiels.

Rencontrer le «peuple brésilien» avant les officiels. C'est pour ne pas apparaître, dès son arrivée au Brésil, auprès de politiques de plus en plus contestés que le pape François a décidé de bouleverser lundi le protocole et de repousser sa rencontre avec la présidente Dilma Rousseff et le gouverneur de l'État de Rio de Janeiro, Sergio Cabral. À sa descente d'avion, il devait effectuer un circuit entre la cathédrale métropolitaine et le Théâtre municipal de Rio de Janeiro, à bord d'une jeep découverte, contraignant les autorités à annoncer au dernier moment la fermeture à la circulation de 18 rues du centre où se concentre l'essentiel de l'activité économique de la ville. «Nous allons connaître des jours de paix et de joie, mais aussi quelques difficultés, du fait du style informel du pape François», a résumé le maire de Rio Janeiro, Eduardo Paes.

Les blocages...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant