À Rennes, la soirée des étudiants en médecine choque les féministes

le , mis à jour le
3
À Rennes, la soirée Plombiers vs chaudières des étudiants en médecine fait polémique sur la Toile. Illustration.
À Rennes, la soirée Plombiers vs chaudières des étudiants en médecine fait polémique sur la Toile. Illustration.

La rentrée universitaire à peine passée, les étudiants en médecine de Rennes font déjà du grabuge. « Plombiers vs chaudières », c'est le nom que l'Association amicale des étudiants en médecine de Rennes avait choisi pour sa soirée prévue mercredi 5 octobre dans un club de la ville. Mais cela n'a pas plu à tout le monde, rapporte Le Télégramme.

Sur Facebook, l'événement était annoncé dans des termes sans grande finesse. « Il est temps de leur montrer de quel bois on se chauffe, et en cela nous avons les meilleures chaudières. Mais qui dit chaudière dit entretien, ramonage et décapage de rouille », s'amusent les étudiants, filant la métaphore du plombier. Ces sous-entendus ont choqué l'antenne rennaise du collectif Osez le féminisme, qui s'est à son tour fendu d'un message sur le réseau social.

« En plus de manquer cruellement d'originalité, ce concept renvoie les femmes au statut d'objet et, de ce fait, banalise les violences dont elles sont victimes », commente Osez le féminisme 35, qui demande des excuses. Les étudiants communistes de Rennes se sont aussi émus du thème de cette soirée étudiante. Dans un communiqué, ils dénoncent « ces affiches à caractère sexuel mettant en scène des femmes dans des positions de soumission, dénudées, souvent accompagnées de slogans sexistes et dégradants ».

Marche arrière des étudiants

De son côté,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 11 mois

    Et- celles qui se font sau;ter par leur patron elles ne se plaignent pas

  • godardja il y a 11 mois

    Les carabins seront toujours les carabins.

  • frk987 il y a 11 mois

    Vivez donc des études de médecine, pour se défouler faut faire des trucs dingues......pauvres féministes qui seraient bien contentes un jour de consulter un de ces affreux !!! MDR !!!!!