A Rennes, l'usine de PSA sauvée par le 4 x 4

le , mis à jour à 07:41
3
A Rennes, l'usine de PSA sauvée par le 4 x 4
A Rennes, l'usine de PSA sauvée par le 4 x 4

« C’est une page d’une nouvelle histoire qui s’ouvre ici. » Le ministre de la Défense et président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian, ne cachait pas hier sa satisfaction aux côtés de Carlos Tavares, le PDG de PSA, qui lui aussi avait fait le déplacement jusqu’à Chartres-de-Bretagne, près de Rennes, pour confirmer l’attribution d’un nouveau véhicule à l’usine de La Janais à l’horizon 2018 et, surtout, un investissement de 100 M€ pour refaire entièrement la ligne de montage et adapter le process industriel.

 

La production de ce nouveau modèle Citroën, un SUV de type crossover baptisé pour le moment C84, était initialement prévue en Chine mais le constructeur étudiait depuis quelque temps un second site de fabrication en Europe. En concurrence avec les usines de Sochaux, Mulhouse et Vigo en Espagne, le site rennais qui emploie 2 500 salariés l’a finalement emporté « au regard des efforts de performance réalisés par l’usine et de ses engagements de modernisation », explique PSA.

 

Pour obtenir le nouveau véhicule, les syndicats ont — à l’exception de la CGT — accepté de consentir de nouveaux efforts, notamment un gel de salaires pour les trois années à venir et la reconduction du congé senior accessible aux salariés à partir de 55 ans. De son côté, la direction s’est engagée à recruter une centaine de jeunes en contrat CDI intérimaire. Avec la future Peugeot 5008 et la Citroën E-Méhari, la production rennaise atteindra à terme 100 000 véhicules contre 60 000 aujourd’hui. « Une fois la ligne de montage changée, nous aurons l’usine la plus moderne d’Europe », se félicite Nadine Cormier, déléguée Force ouvrière. « C’est un vrai changement de cap. Heureusement car avec trente-cinq jours de chômage collectif, la situation ne pouvait plus durer », ajoute Laurent Valy, secrétaire CFDT.

 

Le site de La Janais revient en effet de loin. En une décennie, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 il y a 5 mois

    la CGT n'a pas signé l'accord ?? étonnant çà, comme dirait Mr Cyclopède ....un gel des alaires avec une inflation quasiment nulle contre une délocalisation en Chine et une perte d'usine à terme ?? la CGT ..voilà un syndicat dynamique et moderne à la pointe de l'intelligence pratique !!! (heuh je rêve là ..!)

  • lorant21 il y a 5 mois

    @aiki41. Certes mais si on regarde les chiffres de la pollution automobile (particuliers + bus + camions) c'est 15% de la pollution. Et pas la pire!

  • aiki41 il y a 5 mois

    tout cela est quand même étonnant : on se plaint que les véhicules polluent, on en souhaiterait moins dans les villes et on se félicite quand les ventes d'automobiles décollent ou lorsque l'industrie automobiles redémarre. Ah ces doubles langages !!!