À Rennes, Alain Juppé passe en coup de vent et déçoit

le
0
Alain Juppé a tenu son meeting à Rennes mercredi soir.
Alain Juppé a tenu son meeting à Rennes mercredi soir.

La scène résume assez bien la soirée de mercredi. À la fin du meeting d'Alain Juppé, trois jeunes étudiantes rennaises font part de leur déception à Bertrand Plouvier, porte-parole dans le département du candidat à la primaire de la droite et du centre et patron des Républicains dans la capitale bretonne. « On aime bien Alain Juppé, mais ce soir il a à peine parlé des jeunes, rien sur la question des réfugiés et encore moins sur le développement durable. On reste sur notre faim », soupire l'une d'elles, Hortense, la vingtaine. Un peu décontenancé par tant de déception, Bertrand Plouvier n'a pas grand-chose à répliquer. Tout juste promet-il aux trois jeunes femmes : « Donnez-moi votre email, je vous envoie le programme et vous en saurez plus. »

Ce n'était pas un discours très folichon.

Même Alain Juppé l'admet devant les 3 000 personnes réunies dans la salle de spectacle du Liberté : « Ce n'était pas un discours très folichon, mais j'ai parlé de sujets sérieux. » Le plaidoyer a duré presque une heure. L'ancien Premier ministre a évoqué sa vision du modèle social. « Oui à la solidarité, oui à la fraternité, mais dans la responsabilité », lance-t-il sous les applaudissements, avant de s'oser à paraphraser François Hollande : « Mon ennemi à moi, c'est le chômage ! » Le favori des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant