À Reims, un bus roule au champagne...

le
0
Le réseau Citura exploité par Veolia Transdev, expérimente un bus fonctionnant avec un éthanol produit à partir du marc de raisin des caves champenoises.

Incongru! C'est bien connu à Reims, le champagne coule à flot.... De là, à utiliser, le berceau historique des bulles pétillantes pour lancer des expériences, il n'y avait qu'un pas, franchi allègrement par le réseau Citura. Exploité par Veolia Transdev, il mène une expérimentation en faisant, pendant trois mois, rouler un bus à l'éthanol produit à partir du marc de raisin des caves champenoises circule désormais dans la ville.

À Reims donc un bus carbure au marc de raisin, «autrement dit avec des déchets», souligne-t-on chez Veolia Transdev qui a mené une expérience du même type à Saint-Quentin (Nord) mais cette fois, avec de l'éthanol obtenu par la distillation du sucre de betteraves. «Notre objectif est à la fois de valoriser un biocarburant de seconde génération et de soutenir l'économie locale».

Un bon bilan carbone

L'éthanol permet de diminuer de 70% les émissions de C0². Dans le cas de Reims, le bilan carbone de la filière est encore meilleur car l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant