A quoi servent nos impôts ?

le
0

Quelles que soient les différentes situations des Français, tous acquittent des impôts. Il peut s'agir d'impôts directs, sur le revenu, ou indirects tels que la TVA. Ils assurent le financement de l'État.

Les différents types d'impôts

Les impôts directs représentent l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés ou encore la taxe d'habitation. Ils sont assumés par le contribuable, à hauteur de ses revenus ou de ses biens.

Les impôts indirects sont dus par les entreprises, mais ces dernières les répercutent sur le prix de leurs produits et services (TVA, taxe carbone...).

Les impôts assortis d'une affectation

Certains impôts sont destinés à un usage précis. C'est le cas de la contribution à l'audiovisuel public, qui représente les deux tiers des revenus de la télévision et des radios d'État. La CSG et la CRDS, prélevées directement sur les salaires, servent au remboursement de la dette sociale et au fonctionnement de la Sécurité sociale. La contribution de 1,1 % appliquée aux revenus du patrimoine finance quant à elle le RSA (revenu de solidarité active). Enfin, les impôts locaux sont payés au profit des collectivités.

Le financement de l'État

De façon globale, les impôts servent à financer l'État et ses structures : écoles, hôpitaux, routes, police... De fait, les différents pôles de dépenses sont très lourds : 85 milliards d'euros pour l'enseignement et la recherche, 87 milliards d'euros pour les collectivités, 16 milliards d'euros pour la sécurité, 6 milliards d'euros pour la justice... Autant de domaines alimentés, en partie, par les contribuables !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant