À quoi servent les impôts locaux ?

le
0

Les impôts locaux comprennent à la fois la taxe d'habitation, les taxes foncières et les taxes de balayage et enlèvement des ordures ménagères. Le point sur leur utilité pour la collectivité.

La taxe d'habitation

Ce sont les collectivités territoriales qui perçoivent les impôts locaux. La taxe d'habitation en fait partie. Elle doit être payée par toute personne vivant dans un logement meublé au 1er janvier de l'année en cours et concerne donc les propriétaires, locataires ou occupants à titre gracieux. La résidence principale et la résidence secondaire donnent lieu à la taxe d'habitation.

L'argent récolté est versé au budget des communes et regroupements de communes. Il sert au financement d'équipements collectifs, à la création ou réfection d'infrastructures routières, de crèches ou autres services publics locaux.

La taxe foncière

La taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties est redevable à la commune où se trouvent les biens. Contrairement à la taxe d'habitation, seuls les propriétaires doivent s'en acquitter chaque année.

Le fruit de cette taxe alimente les ressources fiscales des communes, mais aussi des départements, régions et groupements de communes.

Taxe d'enlèvement des ordures ménagères

Cet impôt local est uniquement appliqué dans les communes proposant un service d'enlèvement des ordures ménagères. Il existe également une taxe de balayage, elle aussi facultative selon les villes. L'argent récolté est directement affecté à la gestion des déchets ménagers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant