À quoi sert une direction active ?

le
0
À l'insu du conducteur, ce mécanisme amplifie, réduit ou corrige le braquage des roues en fonction des circonstances.

La direction active a d'abord été conçue pour faciliter la tâche du conducteur en réduisant ses actions sur le volant. Pour y parvenir, la démultiplication de la direction a été rendue variable en fonction de la vitesse. Ainsi, alors qu'à un angle au volant donné correspond toujours le même braquage des roues avec une direction classique, ce braquage est jusqu'à deux fois plus ­important à basse vitesse qu'à haute vitesse pour une direction active.

Qu'ils soient proposés par Audi, BMW ou Lexus, tous les dispositifs capables d'assurer cette fonction aujourd'hui sont constitués d'un moteur électrique et d'un engrenage permettant d'instaurer un décalage angulaire entre le haut et le bas de la colonne de direction. Si le système n'agit pas à moyenne vitesse, il augmente l'angle appliqué au volant par le conducteur pour faciliter les man½uvres à basse vitesse, tandis qu'il le réduit pour favoriser la stabilité à haute vitesse.

Outre cette fonction visant à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant