A quoi sert une assurance dépendance ?

le , mis à jour le
0

L'assurance dépendance couvre plus de 5 millions de personnes. Si c'est un chiffre conséquent, elle reste marginale par rapport à certaines couvertures incontournables.

utilité assurance dépendance
utilité assurance dépendance

Le principe de l'assurance dépendance

L'objectif de ce type d'assurance est de couvrir une éventuelle perte d'autonomie. Il est avant tout question de la dépendance due à la vieillesse, bien que celle héritée d'un accident puisse faire l'objet d'un contrat. Par conséquent, une assurance dépendance permet de prendre en charge tout ou une partie des frais engendrés :

  • • le placement de l'assuré dans un établissement adapté ;
  • • l'achat de matériel permettant d'adapter le domicile.


Renseignez-vous auprès de votre caisse pour savoir si un tel contrat existe, car toutes ne le pratiquent pas. A noter toutefois, certaines agences proposent une option dépendance lors de la contraction d'une assurance-vie.

Dans le cas où vous deviendrez dépendant, l'assurance financera les soins et les services qui y sont associés. Les versements prennent le plus souvent la forme d'une rente, quoiqu'il existe également des assurances par capital.

Quelles en sont les clauses ?

Si nombre d'assureurs ne proposent pas ces assurances, c'est parce qu'elles sont jugées trop aléatoires. Il faut par ailleurs savoir que les cotisations peuvent être perdues : en cas de décès sans dépendance, les héritiers ne pourront pas réclamer ces fonds : ceux-ci bénéficient ainsi à d'autres assurés (on parle de « mutualisation des risques).

Pour bénéficier de cette assurance, il faut distinguer les deux niveaux de dépendance : totale ou partielle.

  • • Une dépendance est jugée totale si la personne est dans l'impossibilité d'effectuer seule 3 des 4 actes de la vie quotidienne : s'habiller, se laver, se déplacer et s'alimenter ;
  • • Une dépendance partielle est plus subtile, puisque les contrats d'assurance définissent eux-mêmes les critères pour lesquelles l'assuré a droit à sa rente.


Logiquement, le dédommagement d'une dépendance partielle est moins important que la totale. En effet, dans le cas d'une dépendance partielle, un pourcentage seulement de la rente est versé. Là encore, le contrat définit à quel degré correspond chaque degré de remboursement.

Enfin, il faut prendre garde aux délais dits « de carence », qui sont le temps qui sépare le début de votre dépendance du moment où vous commencez à percevoir votre rente. Ce temps peut aller jusqu'à plusieurs années !

Trucs & Astuces :

A quel moment souscrire un contrat dépendance ? Cela dépend, car plus vous attendez, et moins d'agences accepteront de vous prendre en charge. A vous de trouver le bon moment !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant