À quoi sert le Forum social mondial ?

le
0
Conçu comme l'anti-Davos, le Forum social mondial s'est ouvert dimanche à Dakar. Dix années se sont écoulées depuis le premier rassemblement à Porto Alegre, autorisant un bilan sur la réalité de son influence et ses limites.

Davos, Porto Alegre et cette année Dakar. Derrière chaque grand rassemblement destiné à réfléchir sur la marche du monde, cette question sous-jacente : à quoi ça sert ? À Davos, les organisateurs ont une réponse toute faite. Espace de réflexion, le World Economic Forum (WEF) n'est pas une instance décisionnelle. Ce qui ne l'empêche pas de se vanter de la signature d'une déclaration gréco-turque en 1988 ou un accord Peres-Arafat sur Gaza en 1994.

Membre de la commission internationale de l'organisation Attac, Christophe Aguiton fait chaque année le déplacement au Forum social mondial(FSM). Il sera du voyage au Sénégal. Au menu de cette nouvelle édition, «les crises du capitalisme et des civilisations». Quand on l'interroge sur les résultats concrets d'un tel rassemblement, il rappelle les liens qui unissent paradoxalement le FSM au Forum de Davos : «Il ne s'agit pas de structures de décision. Davos et le Forum social mondial ont ceci en commun qu'ils visent à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant