À quoi ressemblerait la démographie mondiale si l'on pouvait habiter où l'on veut ?

le
4
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Imaginez qu'il n'y ait plus de frontières et que tous les adultes du monde puissent choisir librement le pays où ils souhaitent vivre. C'est de cette hypothèse qu'est parti l'institut américain Gallup pour mener une enquête mondiale entre 2010 et 2012, relayée par Slate.fr. Objectif : déterminer quels pays gagneraient en population et lesquels perdraient des habitants si les frontières étaient totalement ouvertes.Sans surprise, les États-Unis et l'Europe figurent en tête des régions les plus prisées. Pour déterminer une telle attractivité, l'institut Gallup calcule un "indice net de migration potentielle" ("PNMI" en anglais), obtenu au terme d'environ 520 000 entretiens menés dans 154 pays. "Le PNMI est le nombre estimé d'adultes qui disent vouloir quitter définitivement un pays si l'opportunité venait à se présenter, qu'on soustrait au nombre des adultes qui voudraient y emménager, exprimé en pourcentage de la population adulte totale. Plus le PNMI positif qui en résulte est élevé, plus large est le gain net potentiel en population adulte", précise le site de l'institut.Les États-Unis, destination la plus priséeDestination la plus demandée au monde, les États-Unis gagneraient ainsi 141 millions d'habitants si on pouvait y immigrer à sa guise, soit un PNMI de 45 % pour le pays. L'Oncle Sam ne fait pourtant plus autant rêver qu'avant, à en croire la précédente enquête réalisée en 2007-2009. Le PNMI des États-Unis s'élevait en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dlabore le lundi 10 fév 2014 à 08:55

    les Suisses ont raison mais c'est juste 50.3

  • mcarre1 le vendredi 7 fév 2014 à 12:25

    Ce qui ressemble à un eldorado deviendrait un enfer avec des mégapoles monstrueuses, surpopulation, criminalité, énorme bétonnage des espaces naturels, crise sociale et économique... Les gens veulent quitter des pays qui souffrent de trop de corruption, de guerres civiles, de violences islamistes, ... Sans cela, de nombreux pays africains entre autres seraient attractifs. Il vaut mieux les aider à surmonter cela que d'accueillir des pauvres hères que nous ne pouvons ni employer ni loger.

  • KAFKA016 le lundi 3 fév 2014 à 17:30

    Tout le continent Africain ne tiendrait pas en France!!!

  • M1903733 le dimanche 26 jan 2014 à 18:43

    Ça ressemblerait à là France !