À quoi nous sert le trac?

le
0
La «peur au ventre» présente aussi des aspects très positifs.

Bien sûr, on aimerait y échapper: qui a envie d'avoir les mains moites et la bouche sèche au moment même où il faut se montrer compétent? Mais toute vie confronte au trac: oraux d'examens, entretiens de recrutement, dîner amoureux où il faudra faire sa déclaration... Les occasions de s'exposer au regard d'autrui sont multiples. Pour certains, acteurs, chanteurs, conférenciers, l'exercice est quotidien, le bouleversement émotionnel toujours au rendez-vous.

Éliane Arav, auteur de romans et par ailleurs employée dans un grand théâtre parisien, était intriguée par le fait que les acteurs fréquentent régulièrement ce vieux compagnon redouté, mais essentiel. Dans son enquête (Leur trac au théâtre, cent acteurs témoignent, éditions Payot) elle ose donc les faire parler d'un sujet habituellement tabou, tant sa seule évocation peut inhiber. L'auteur avoue avoir pu ainsi régler des comptes av...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant