A Pollutec, les innovations fleurissent pour protéger l'environnement

le
0
A Pollutec, les innovations fleurissent pour protéger l'environnement
A Pollutec, les innovations fleurissent pour protéger l'environnement

Des "drones" aquatiques pour tester la qualité des eaux, un tissu solaire pour désinfecter les tuyaux ou une canne auditive pour traquer les fuites d'eau potable... les innovations ont fleuri au salon de la croissance verte Pollutec, qui s'est tenu près de Lyon, pendant quatre jours.De mardi à vendredi, quelque 2.300 exposants se sont donnés rendez-vous à cette grand messe annuelle de la technologie verte, dont la 26e édition s'est déroulée à Chassieu (Rhône) dans l'immense salle d'exposition Eurexpo. Soit 100.000 m2 où les mots "recyclage", "valorisation énergétique", "durabilité" ou encore "efficience" ont été sur toutes les lèvres.Parmi les innovations marquantes du salon, les deux "drones" aquatiques et électriques de la start-up savoyarde CT2MC. "Nos machines peuvent être pilotées à 2kilomètres de distance avec une tablette tactile tout comme elles peuvent être autonomes en effectuant un parcours prédéfini avant de revenir à leur point de départ", a expliqué à l'AFP Jordi Romea, un cadre de la société.D'aspect furtif et compact, les engins "Duck" et "Swan" ressemblent à de petits aéroglisseurs qu'on peut ranger facilement dans le coffre d'une voiture. Ils ont pour mission de cartographier bassins, lacs et rivières et d'y effectuer des prélèvements d'eau (pH, salinité, taux d'oxygénation, récupération de végétaux...) pour des analyses environnementales. Les engins sont équipés en ce sens d'une caméra, de capteurs et d'une sur-coque stérile "pour éviter toute contamination du milieu où ils opèrent et de leurs échantillons". De cette façon, les prélèvements "peuvent être répétés dans une même journée, sur plusieurs sites différents".Créée en 2012 et spécialisée dans l'ingénierie de matériaux composites, CT2MC affirme être "précurseur" sur ce "marché émergent" et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant