À Pierrefeu-du-Var, Hollande suscite la polémique

le
0
Venu à Pierrefeu-du-Var pour rendre hommage aux deux gendarmes abattues le 17 juin, le chef de l'état a essuyé les critiques des proches des victimes. Au point d'éclipser son message de fermeté.

François Hollande comptait frapper un grand coup. Il voulait occuper le terrain pour faire passer au second plan les critiques récurrentes de l'UMP concernant son «inertie» sur le dossier syrien et l'«angélisme» de la garde des Sceaux Christiane Taubira. À quelques jours de son retour à Paris, ce déplacement devait également lui permettre de commencer à refermer la parenthèse estivale, 100 jours exactement après son élection. Mais l'opération a échoué.

Mardi, à la brigade de gendarmerie de Pierrefeu-du-Var, la venue du président a surtout créé la polémique, au point d'éclipser le message de fermeté qu'il a délivré sur place.

Venu pour rendre hommage aux deux gendarmes abattues en service le 17 juin, le chef de l'État a essuyé les critiques des proches des victimes. Critiques largement relayées par la cinquan­taine de journalistes présents sur place. En début de matinée, peu avant l'arrivée du président, accompagné de Manuel Valls, Claude Bertaut, le p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant