À Pékin, seuls les chanceux rouleront

le
0
Afin de limiter les embouteillages, la ville de Pékin n'autorisera que les vainqueurs d'une loterie à acheter une voiture neuve.

Face à l'afflux d'émigrants, les États-Unis ont inventé la Green Card Lottery, ce tirage au sort qui permet tous les ans à 50.000 personnes de décrocher un titre de séjour permanent dans le pays. La Ville de Pékin, confrontée à l'asphyxie automobile, a repris cette même recette, bien peu communiste. Pour la première fois, la capitale chinoise a organisé mercredi une loterie de plaques d'immatriculation dont les lauréats gagnent le droit d'acheter une voiture neuve.

Retransmis en direct à la télévision et sur Internet, le tirage a permis de désigner 17.600 privilégiés parmi 210.178 candidats. Tous les mois, ce loto des automo­bilistes sera reconduit pour limiter à 240.000 le nombre de nouvelles voitures en circulation à Pékin en 2011, soit trois fois moins que l'an passé.

Armés de leur précieuse plaque d'immatriculation, les vainqueurs auront le droit d'engluer leur véhicule dans l'une des pires circulations au monde. Cet été, un bouchon de 120 km avait a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant