A part le fer, les prix des métaux devraient repartir à la hausse à partir de cette année

le
0

(AOF) - Pour Credit Suisse, toutes les matières premières ne seront pas logées à la même enseigne au cours des prochaines années. D'un côté, le pire est sans doute passé pour le zinc, l'or, le plomb ou encore l'aluminium. L'analyste se montre plus optimiste pour ces marchés alors que la demande en provenance de Chine, notamment pour les infrastructures publiques, devrait repartir de l'avant en 2016. De plus, Credit Suisse s'attend à une réduction des capacités de production dans le nickel. De l'autre côté, le broker anticipe des surplus de minerai de fer à partir de 2017.

Son prix devrait donc baisser de 50 à 40 dollars la tonne à partir de 2018.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant