À Paris, une maison de ville pas comme les autres

le
0

À VOUS DE JOUER - Pendant le mois d’octobre, le Figaro immobilier, en partenariat avec l’agence Architecture de collection, vous propose de voter pour la plus belle maison d’architecte de France pour le prix Archinovo. Découvrez la candidate du jour.

Construite en 2012 à Paris, sur un petit terrain de 136 m², cette maison de ville ne ressemble à coup sûr à aucune autre. Parisienne, elle l’est vraiment. Par son emplacement d’abord, coincée entre deux immeubles. Dans la capitale, les terrains manquent et la petite parcelle sur laquelle a été édifiée cette maison n’était a priori guère séduisante. Orientée nord est, entourée d’immeubles, cette dent creuse, comme disent les professionnels était difficile à exploiter.

Mais avec de l’imagination et du savoir faire, une habitation pas comme les autres a pris place sur cette parcelle. Aujourd’hui, une maison de ville de 450 m² s’élève là sur trois étages. Parisienne, elle l’est aussi par sa couleur. En béton, avec une façade en béton enduit, une couverture zinc et des menuiseries aluminium, cette maison s’affiche en gris, aux couleurs des toits de Paris.

L’impression d’être face à un bloc unique de béton taillé

Grâce à l’association d’un béton clair rehaussé par des huisseries sombres, la maison donne même l’impression d’un bloc unique taillé, ce qui la singularise. Des trouvailles permetttent d’animer l’ensemble.

Côté rue, des baies vitrées et une loggia double hauteur réveillent la façade. Une cour en entonnoir a aussi été créée pour apporter de la lumière. Et côté cour, la façade est taillée par des pans obliques avec des rubans de vitrage qui éclairent les pièces sans les exposer au regard

Les deux architectes de cette maison de ville ont créé l’agence B-N’T, Françoise N’Thépé et Aldric Beckmann. Ils sont parisiens. En 2002, ils ont été lauréats des Albums de la Jeune Architecture.

Vous pouvez voter pour cette maison par ici.

Retrouvez l’ensemble des maisons d’architecte en compétition pour le prix Archinovo

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant