A Paris, un projet de piste de ski fâche les agriculteurs

le
0
L'Ile-de-France a perdu 5 % de sa surface cultivable en dix ans.

Une piste de ski de 80 hectares (ha) couverte comme à Dubaï dans un grand centre commercial situé dans le triangle de Gonesse (Val-d'Oise), un golf de 90 ha non loin des pistes de Roissy, le déménagement du centre d'entraînement du PSG sur quelque 80 ha. Petit à petit, la ville gagne du terrain en Ile-de-France via des logements, des zones d'affaires ou des aires de loisirs. «Ce sont plus de 1 300 ha de terres agricoles qui disparaissent chaque année dans la région, déplore Christophe Hillairet, président de la chambre d'agriculture d'Ile-de-France. Nous ne pouvons laisser faire. Ce sont les meilleures terres de France. Qu'est-ce qui restera dans quelques décennies?»

Christophe Hillairet était mercredi à Matignon pour tirer le signal d'alarme et proposer une compensation sur la valeur ajoutée à chaque projet d'urbanisation de terres agricoles. «À Plaisir (Yvelines), malgré quinze recours, n...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant