À Paris, les salles obscures broient du noir

le
0
Les cinémas espèrent sauver la saison avec la Fête du cinéma et le festival Paris Cinéma qui débutent fin juin. » Paris Cinéma : les temps forts du festival

Dans les dix-huit salles de Gaumont à Opéra, c'est l'agitation des grands jours. Comme pour tous les cinémas de la capitale, plusieurs journées de forte affluence s'annoncent. «Nous vérifions les stocks de pop-corn, les stocks de billets, briefons les équipes venues en renfort...», énumère le directeur Jérôme Gaiarin, qui espère attirer deux fois plus de spectateurs que d'habitude.

La météo maussade est bonne pour les exploitants. Mais surtout, les cinéphiles vont être gâtés car deux fêtes du septième art se chevauchent dans la capitale. Les Parisiens sont attendus dans les salles pour la traditionnelle Fête du cinéma. À chaque séance, le spectateur payera le tarif unique de 3,50 euros. Des majorations pour les films en 3D et en Imax sont à prévoir. L'an dernier, cette fête a enregistré 874....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant