À Paris, les «pervenches» n'en feraient pas assez

le
0
Un rapport de la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France juge insuffisant le travail des agents de surveillance de la capitale. Les «pervenches» ne dresseraient pas suffisamment de contraventions.

Le constat pourra paraître paradoxal. Alors que le ministère de l'Intérieur annonce vendredi que l'année 2010 a été la plus riche en distribution de procès-verbaux (7,5 millions), la chambre régionale des comptes (CRC) d'Ile-de-France a produit un rapport sur la préfecture de police de Paris dans lequel est pointé le manque de travail et de résultats des agents de surveillance de Paris (ASP). Révélé dans les colonnes du Monde mercredi alors qu'il ne devrait être publié que début 2012, le rapport met en évidence une baisse moyenne de 4% des contraventions pour le stationnement et de 12% des demandes d'enlèvement de voitures par la fourrière entre 2007 et 2009. Des chiffres faibles dans une ville qui aurait «le taux de respect du stationnement payant le plus faible de France», selon sa mairie. En réponse à ces chiffres, la préfecture annonce une hausse de 25,7% des verbalisations sur l'année 2010 et des résultats historiquement élevés pour 2011, deux période

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant