À Paris, les loyers des meublés s'orientent à la baisse

le
0

INFOGRAPHIE - Selon un baromètre récent, les locations meublées dans la capitale affichent des loyers en recul annuel de 1,7% dans les arrondissements centraux de la capitale. Un recul lié au contexte sécuritaire.

Alors que les locations meublées semblaient maintenir leurs loyers plus fermement que les logements vides, elles s’affichent désormais également en légère baisse. Selon le dernier baromètre de la location meublée publié par l’agence spécialisée Lodgis, les tarifs sont en légère baisse de 0,3% en un an au troisième trimestre 2016. La baisse est plus significative (-1,7%) lorsqu’elle se concentre sur les huit premiers arrondissements de la capitale, globalement les plus chers et les plus recherchés.

Il semblerait que le contexte sécuritaire actuel lié aux attentats soit à l’origine de ce phénomène. Un recul de la fréquentation et de l’attractivité de Paris tire la demande vers le bas, si bien que les prix doivent s’ajuster à la baisse. De manière peut-être liée à cette même cause, on observe un petit repli des locataires originaires des destinations les plus lointaines. Les Asiatiques sont ainsi en recul de 2% et les Sud-Américains de 1%. Avec 60,5% du total, les Européens représentent encore la très grande majorité des locataires mais les Français constituent moins de la moitié de ce contingent (27%).

Surreprésentation des étudiants

Si ce marché de la location meublée attire de plus en plus de professionnels en déplacement ou de salariés en activité, les étudiants restent majoritaires (50,9% du total). Il est vrai que les chiffres du troisième trimestre, juste avant la rentrée, favorisent la surreprésentation des élèves.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant