À Paris, les dissidents de droite tentent de se fédérer

le
0
L'UMP Charles Beigbeder, qui présente mardi son programme «Paris Libéré», cherche à rallier à sa cause des déçus de l'UDI.

Ils se sont retrouvés pour déjeuner au Comptoir d'Alphonse, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Les UMP Charles Beigbeder et Géraldine Poirault-Gauvin et l'indépendant Serge Federbusch ont accueilli à leur table huit UDI en rupture, ou leurs représentants, afin de tenter de fédérer les dissidents de droite à Paris en vue des municipales. «C'était un peu le foutoir, mais c'était intéressant», s'est amusé Beigbeder.

Candidat UMP aux législatives dans le XIIe en 2012, l'entrepreneur a été envoyé dans le VIIIe pour les municipales avant de voir sa route bloquée par le député UMP de Paris Pierre Lellouche, désormais candidat derrière la tête de liste Martine Mérigot. Furieux, Beigbeder a décidé de se présenter en dissident dans cet arrondissement, non sans critiquer vertement les méthodes de Nathalie Kosciusko-Morizet. Charles Beigbede...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant