À Paris, les centristes célèbrent leurs noces avec l'UMP

le
0
L'UMP, l'UDI et le MoDem ont annoncé jeudi soir qu'ils présenteraient des listes communes à Paris.

La menace planait d'une implosion des centres à Paris. Mais l'union a prévalu. Une union nouée entre l'UDI et le MoDem pour une alliance de premier tour avec la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet.

La décision était «attendue par les Parisiennes et les Parisiens qui souhaitent que soient dépassés les clivages traditionnels», ont indiqué dans un communiqué la chef de file du MoDem à Paris, Marielle de Sarnez, le patron de l'UDI, Christian Saint-Étienne, et NKM. «Paris a besoin d'une approche nouvelle», y affirment les trois acteurs du jour de la campagne parisienne, qui s'apprêtent à lancer leur action commune «pour l'alternance». En espérant que les blessures et invectives des semaines passées se résorbent et que les tensions qui vont être liées à l'intégration des centristes sur les listes exclusivement UMP, dans les prochains jours, ne provoquent pas...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant