À Paris, les cars de tourisme invités à plus de discipline

le
0
Jusqu'à 2000 véhicules circulent quotidiennement dans la capitale. La Mairie de Paris souhaite réguler davantage leur trafic.

Être la première destination mondiale du tourisme comporte assurément un certain nombre d'avantages. Mais aussi quelques inconvénients. En témoigne par exemple l'afflux massif d'autocars. D'après la Mairie de Paris, ils seraient jusqu'à 2000 à circuler quotidiennement dans la capitale. Conséquences: les riverains aux abords des sites les plus fréquentés sont régulièrement confrontés à des nuisances en termes de pollution, de bruit et d'encombrement de la chaussée.

Certes, des places de parkings spécifiques, accessibles via un «pass» payant, existent. On en compte actuellement 414 au total, dont 158 en sous-sol. Elles sont de plus complétées par 45 zones de dépose à proximité des lieux les plus touristiques. N'empêche: «Le stationnement des autocars doit être mieux régulé», estime-t-on au cabinet d'Annick Lepetit, l'adjointe au maire en charge des transports.

Optimiser l'accueil

Dans cette optique, une délibération doit être votée ce mardi au Conseil de P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant