« À Paris, le PS n'a ni projet ni stratégie »

le
0
INTERVIEW - Jean-Marie Le Guen conteste la tentative de «passage en force» du premier secrétaire PS de Paris qui veut organiser des primaires ouvertes.

Le député PS de Paris a été premier secrétaire de la fédération de Paris entre 1987 et 2000. Il est un possible candidat à des primaires PS face à Anne Hidalgo aux municipales de 2014.

LE FIGARO. - Que vous inspire la proposition du premier secrétaire PS de Paris d'organiser des primaires ouvertes?

Jean-Marie LE GUEN. - La proposition faite par Rémi Féraud, et ceux qui l'inspirent, manifeste encore une fois une tentative de passage en force. Ce sont des propositions non concertées, non seulement avec le PS mais aussi avec l'ensemble des forces qu'elle prétend rassembler. Ce calendrier et ces modalités sont un élément supplémentaire de division.

Que proposez-vous?

Je propose une autre méthode, un autre calendrier, une réelle concert...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant