A Paris, le prix de l'ancien continue de flamber

le
0

Certes, les prix dans l'ancien continuent de battre des records sur Paris et en région parisienne. Toutefois, le nombre de transactions, en baisse au 3e trimestre 2011, laisse envisager une pause pour les prix dans les mois qui viennent. Pour 2012, les notaires craignent que le « contexte économique très morose » vienne « gripper » le marché immobilier.

En attendant, le prix moyen du mètre carré dans la capitale s'établissait à 8360 ¤ au 3e trimestre (+ 19,1% en un an). Un niveau de prix qui, visiblement, ne dissuade pas les acheteurs, puisqu'un hôtel particulier du quartier des Invalides (VIIe) s'est vendu à 14000 ¤/m2 cet été. Et encore moins les étrangers, Italiens en tête, puisqu'ils sont les plus nombreux à acheter la pierre parisienne (23%), devant les Britanniques (6%).

En banlieue, la hausse reste moins forte avec une progression annuelle de 12,5% et un prix moyen des appartements de 4490 ¤/m2 en petite couronne (3180 ¤/m2, + 7,3% en grande couronne).

Une demande toujours très forte

Pour les maisons, le prix moyen est de 373000 ¤ (11% en un an) en proche banlieue et de 293200 ¤ (6%) en grande banlieue. Et, selon Frédéric Labour, notaire à Corbeil-Essonnes, « les villes les plus chères connaissent les hausses de prix les plus fortes pour peu que les biens soient de bonne qualité ».

C'est ainsi qu'on trouve des augmentations annuelles de plus de 24% à Issy-les-Moulineaux ou Asnières, voire de 19% à Boulogne (Hauts-de-Seine), où le prix moyen des appartements est respectivement de 6670 ¤/m2, 5170 ¤/m2 et 7140 ¤/m2. De même, pour les maisons, constate-t-on des hausses de 23,4% à Clamart (641600 ¤), 20,4% à Saint-Maur-des-Fossés (650000 ¤) ou 17,8% à Rueil-Malmaison (797000 ¤).

Pour Christian Lefebvre, président des notaires de Paris - Ile-de-France, ces hausses sont « surprenantes ». Néanmoins, la baisse des transactions au 3e trimestre (- 9% à Paris et - 4% en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant