À Paris, le nettoyage des tags coûte 4,5 millions d'euros

le
0
La Ville teste actuellement plusieurs sociétés spécialisées contre les tags. Reportage avec une «brigade anti-graffitis».

Il est cinq heures. Paris dort encore. Mais en proche banlieue, dans les locaux de la société Korrigan, les «chasseurs de tags» sont déjà sur le pont. Basée à La Courneuve, cette entreprise spécialisée en nettoyage urbain est, depuis peu, chargée par la Ville de Paris de maintenir propres les murs de dix arrondissements. «Jusqu'à cet été, une seule société se chargeait du dégraffitage dans la capitale, explique François Dagnaud, adjoint au maire chargé de la propreté. Les Parisiens contactaient directement le prestataire, mais le suivi et la rapidité d'intervention n'étaient pas satisfaisants. Désormais, les particuliers peuvent appeler un numéro unique: 3975 ou passer par le site Paris.fr. Toutes les demandes sont traitées par la Ville, qui vérifie les détails de chacune des interventions confiées aux trois sociétés en test jusqu'au 20 septembre.»

82 000 interventions en 2011

Et ce n'est pas le travail qui manque: plus de 285.000 m2 de murs ont été ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant