À Paris, le mariage homosexuel interfère dans la primaire

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet rencontre des prêtres catholiques, et Jean-François Legaret revendique son engagement anti-mariage homosexuel. Le sujet, qui divise la droite, s'invite dans le débat de la primaire parisienne.

Candidate à la primaire de la ­droite parisienne en vue des municipales, Nathalie Kosciusko-Morizet rencontre cette semaine des prêtres catholiques. Même si aucun ordre du jour n'est fixé, le dossier du mariage homosexuel, qui divise la droite y compris à Paris, sera l'invité d'honneur.

C'est le député UMP de Paris, Bernard Debré, qui sert d'intermédiaire entre NKM et ceux des anti-mariage homosexuel qui rêvaient encore, lundi et mardi, que la députée de l'Essonne change d'avis, passant de l'abstention (comme au premier tour) au vote contre. Une pression a été exercée sur elle en ce sens, en particulier via le député UMP du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle, favorable comme elle à l'union civile.

Debré, qui a voté contre en première le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant