À Paris, bataille autour des rythmes scolaires

le
0
Mercredi soir, Anne Hidalgo, première adjointe au maire, a tenu une réunion publique houleuse face à plusieurs centaines d'enseignants et des parents survoltés hostiles à la réforme.

La réforme des rythmes scolaires passe moins que jamais. La deuxième réunion publique organisée à Paris sur le sujet s'est tenue dans des conditions houleuses mercredi soir pendant trois heures. Sous un panier de basket du gymnase Japy dans le XIe arrondissement de Paris, les élus socialistes de la capitale font face à plusieurs centaines d'enseignants, mais aussi des parents survoltés et majoritairement hostiles à la réforme. «Je crois beaucoup à la rationalité, c'est l'esprit français, ça nous réussit», tente Anne Hidalgo, la première adjointe au maire de Paris, sous les rires, les sifflets et les trépignements de la foule. «Ne sifflez pas Descartes!» lance-t-elle, redoublant l'ire des participants. «Les enseignants de toute la France seront en grève le 20 février. On a essayé d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant