A Pale, un bâtiment au nom de Karadzic, "symbole fort" avant le TPIY

le
0
    par Daria Sito-Sucic 
    PALE, Bosnie, 20 mars (Reuters) - Des représentants du 
gouvernement de l'entité serbe de Bosnie ont inauguré dimanche 
un dortoir universitaire baptisé au nom de Radovan Karadzic, 
chef politique des séparatistes serbes durant la guerre de 
1992-1995 qui connaîtra jeudi le verdict du Tribunal pénal 
international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye (TPIY). 
    Jugé pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de 
guerre, il est passible de la réclusion criminelle à perpétuité. 
    "Nous dédions ce dortoir à un homme qui est sans conteste un 
des fondateurs de la Republika Srpska, M. Radovan Karadzic", a 
déclaré Milorad Dodik, qui préside l'entité serbe de Bosnie 
créée par les accords de Dayton qui ont mis fin au conflit, il y 
a plus de vingt ans. 
    L'épouse de Karadzic et leur fille assistaient à la 
cérémonie, organisée à Pale, au-dessus de Sarajevo, le fief des 
séparatistes lors des années d'une guerre qui a fait quelque 
100.000 morts. 
    Dodik, qui a menacé à plusieurs reprises de faire sécession 
de la Bosnie-Herzégovine, a ajouté que cette inauguration était 
un "symbole fort" et qu'elle avait été volontairement fixée 
quelques jours à peine avant l'annonce du verdict contre 
Karadzic au tribunal de La Haye. 
    Son procès, qui s'est ouvert il y a cinq ans, a été une 
"humiliation pour la république serbe", a-t-il dit avant de 
dénoncer une "justice sélective orientée contre un peuple et ses 
représentants". 
    Milos Milisic, président de l'Union des étudiants de la 
République serbe de Bosnie, a toutefois déclaré que le nom donné 
au dortoir universitaire importait guère aux étudiants, qui 
étaient à peine nés pendant la guerre, voire qui sont nés après. 
    "Les étudiants n'ont pas été autorisés et n'ont pas été 
impliqués dans cette appellation. Cela ne signifie rien pour 
nous. Pour nous, le plus important, c'est que ces dortoirs ont 
ouvert", a-t-il dit. 
 
 (Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant