A Norcia, où la terre ne s'arrête jamais de trembler

le
0
Norcia Perugia Italy après le tremblement de terre, le 2 novembre 2016.
Norcia Perugia Italy après le tremblement de terre, le 2 novembre 2016.

Le séisme du 30 octobre a ravagé la ville italienne et les principales fiertés de son patrimoine historique. Les sismologues craignent des répliques violentes et imminentes.

Soudain, Mario Di Matteo s’est arrêté de parler et il a blêmi. Avant d’articuler : « Et celle-là ? Vous l’avez sentie la secousse ? Elle était vraiment forte celle-là… » On discutait depuis près d’une demi-heure avec ce jeune homme de 28 ans, maigre et fébrile, à une centaine de mètres de l’enceinte médiévale de Norcia (Ombrie) – ou de ce qu’il en reste.

Il venait de raconter d’une voix saccadée sa vie en miettes, ses nuits sans sommeil, ses amis d’enfance morts dans le séisme d’Amatrice, deux mois plus tôt, sa mère hospitalisée depuis dimanche matin parce que, prise de panique, elle a sauté par la fenêtre quand elle a senti de nouveau le sol trembler sous ses pieds… Mario parlait, sans pouvoir s’arrêter, de cette terre du centre de l’Italie où il a grandi, ressassant sans cesse : « Ici, tout est fini. » Mais non, pour être tout à fait honnête, cette secousse, on ne l’avait pas ressentie.

Pourtant, Mario avait bien raison. Quelques secondes plus tard, sur les smartphones, l’application dédiée aux tremblements de terre de l’Institut national de géophysique et vulcanologie (INGV) confirmait son impression, avec une précision clinique : magnitude 3,7, épicentre situé à 10 kilomètres au nord de Norcia. Depuis deux mois, les habitants de la région ne quittent plus leur téléphone, rafraîchissant incessamment les données envoyées en temps réel par les scientifiques. Car ici, depuis le séisme d’Amatrice, le 24 août, qui a fait 297 morts, la terre ne s’est jamais arrêté de trembler....

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant