A Noël, le Champagne n'aura plus de secret pour vous

le
0
isak55/shutterstock.com
isak55/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les gastronomes veulent chouchouter leurs convives avec les plus beaux produits et mettre les petits plats dans les grands à Noël. Mais voilà, il va falloir choisir le bon Champagne pour célébrer les fêtes comme il se doit. Et les moins connaisseurs se sentent intimidés face à une offre dense, dont les étiquettes se répondent à coup de termes parfois totalement flous pour eux. Voici tout ce que vous devez savoir pour faire le bon choix. 

Blanc de noirs
Vous pouvez identifier sur la bouteille l'inscription "Blanc de noirs". Cette précision permet de connaître les cépages qui ont été utilisés pour l'élaboration du Champagne, ici du Pinot meunier ou du Pinot noir. Un détail ? Certainement pas. Ces deux types de raisin ont la particularité d'être un cépage rouge à jus blanc. Oui, le Champagne peut être fabriqué avec des raisins rouges. Un Blanc de noirs peut assembler le Pinot noir et le Pinot meunier ensemble. L'élixir se révèle alors comme un Champagne puissant et vineux. Le Pinot noir peut aussi être l'unique cépage dans ce cas. Le Blanc de noirs se sert sur du caviar, de la charcuterie affinée... 

Blanc de blancs
A l'instar du Blanc de noirs qui ne se réserve qu'à certains cépages, le Blanc de blancs n'a d'yeux que pour le Chardonnay, le cépage star de la côte des Blancs. Il s'agit d'un raisin blanc, au jus blanc, se caractérisant par sa fraîcheur et son élégance. On le dit aussi féminin et se sert sur des produits raffinés. Un Blanc de blancs saura idéalement faire honneur aux huîtres par exemple, sinon à la chair noble d'un poisson. 

Millésimé
La particularité du vignoble champenois consiste à assembler différents crus, mais aussi différentes années. Car maisons et vignerons ont en cave du vin de réserve pour permettre à leur cuvée de garder la même trame aromatique chaque année. Pour autant, certains font le choix d'assembler le fruit d'une seule et même année, surtout quand celle-ci a été propice à une belle qualité de raisin. Dans ce cas, on dit que le Champagne est millésimé. Certaines maisons parlent de Champagne "vintage". Il se distingue par son caractère, et doit être servi sur des mets nobles, ou pour célébrer une grande occasion. 

Brut nature
Sous le nom de la maison de Champagne ou du vigneron, vous pouvez lire "Brut nature" ou "zéro dosage". Ce terme fait référence au dosage, plus précisément à la liqueur de dosage qui est injectée lors de la dernière étape d'élaboration du vin. Car c'est bel et bien du sucre qui est ajouté au Champagne. Selon la quantité, on parlera de brut, de demi-sec ou de doux. Et dans le cas où il y a moins de 3 grammes de sucres, le Champagne est un Brut nature ou "non dosé". Quel intérêt ? Celui de déguster un Champagne aux saveurs très vives, qui embaument tout le palais.

RM, NM, CM, RC, SR, ND, MA
Les plus attentifs auront identifié différents types de sigles sur l'étiquette d'une bouteille de Champagne : RM (récoltant manipulant), NM (négociant manipulant), CM (coopérative de manipulant), RC (récoltant coopérateur), SR (société de récoltants), ND (négociant distributeur), MA (marque d'acheteur). Ces lettres vous renseignent sur le profil professionnel du producteur. Cela peut être une maison de Champagne, ou bien un vigneron. Mais, un producteur peut parfaitement cultiver le raisin pour ensuite le confier à un négociant, comme un vigneron peut être viticulteur et élaborer son propre Champagne. L'intérêt de connaître ces différents sigles est d'avoir une première idée du vin de Champagne que vous vous apprêtez à choisir. Car si vous optez par exemple pour un Champagne de vigneron, celui-ci se démarquera par son caractère et son terroir, les vignerons n'assemblant les raisins qu'un voire deux crus différents. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant