À Noël, 95% des femmes s'occupent de tous les cadeaux

le
1
Les cadeaux de Noël sont avant tout une affaire de femmes. En France, plus de 9 femmes sur 10 sont seules à s'occuper des cadeaux du foyer. Une préoccupation qui ajoute du stress pour les Fêtes de fin d'année.

Le père Nöel n'est pas forcément un homme barbu... C'est même le plus souvent une femme! Selon une étude publiée par le Journal des femmes et CCM Benchmark Institut en partenariat avec Illicado, les femmes sont 95% (tous âges et toutes catégories socio-professionnelles confondus), en France à se sentir concernées et à gérer toutes seules le choix et l'achat des cadeaux pour les Fêtes de fin d'année. L'étude prend en compte plus de 1000 femmes représentatives de la population française.

Et même si cette occupation est stressante - elles sont 78% à dire qu'elles ont peur de décevoir - les femmes sont 90% à déclarer que cela reste un plaisir. En revanche, elles avouent aussi manquer parfois cruellement d'idées pour être certaines de satisfaire tout le monde, surtout les hommes et les adolescents. Ainsi elles sont nombreuses à admettre qu'elles ont déjà acheté des cadeaux par dépit. Une tendance qui est très importante chez les femmes de 35 à 49 ans (trois femmes sur cinq) mais qui s'affaiblit avec l'âge: les femmes de plus de 50 ans déclarent (une fois sur deux) que cela ne leur arrive jamais.

La «carte cadeau», un achat en plein boom pour Noël

Pour optimiser les chances de faire plaisir, les femmes se tournent vers une solution qui a beaucoup moins de chance de décevoir son destinataire: la carte cadeau. Pour 63% des femmes interrogées, il s'agit là d'une bonne alternative pour satisfaire à coup sûr. Pour 30% d'entre elles, il s'agit aussi d'un moyen de combler un manque d'idées cadeaux. Plus d'une femme sur dix se disent prêtes à acheter une carte cadeau pour Noël. «Elle permet au bénéficiaire de faire tout simplement son choix de cadeaux dans des points de ventes ou sur Internet, parmi plus de 50 enseignes (beauté, prêt à porter, culture, décoration...). Elle permet à celui qui l'offre de maîtriser son temps et son budget», explique Patrick Grégoire, président d'Illicado, une carte cadeau multi-enseignes.

Et quand on inverse les rôles en mettant les femmes dans la situation de receveuse de cadeaux, on s'aperçoit que les femmes sont très respectueuses des cadeaux qu'on leur offre: à la question «avez-vous déjà revendu un cadeau sur le web après ouverture», elle sont 94% à répondre que cela ne s'est jamais produit. Parallèlement, elles sont 59% à admettre avoir déjà fait semblant d'être contente d'un cadeau. Et pour un tiers d'entre elles, ce n'est, in fine, pas la nature du cadeau qui compte, mais l'intention.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zdidier1 le lundi 9 déc 2013 à 08:40

    Vite vite une loi