A Nice, le clip d'un groupe de rap fait polémique

le
0
La police judiciaire de Nice enquête sur les armes exhibées dans le dernier clip du collectif Negrescro.

Des kalachnikov et autres armes de guerre en nombre, un drapeau algérien déployé sur une église... A Nice, un clip du groupe de rap Negrescro, «L'Ariane», du nom d'un quartier de la ville, dérange. On y voit des hommes casqués tirer en l'air avec ce qui ressemble à un fusil d'assaut de type Kalachnikov et une personne escalader la façade d'une église pour y installer un drapeau algérien.

Pour Estrosi, «les valeurs de la République piétinées»

De quoi provoquer l'indignation du maire de Nice, Christian Estrosi: «Ces individus piétinent les valeurs de la République. Je ne laisserai pas de tels actes, de tels comportements, dans ma ville». Le député UMP Rudy Salles a, lui, dénoncé un «vidéo-clip violent et provocateur» qui répand «un sentiment anti-français». «Ces attitudes inacceptables doivent être condamnées», a-t-il ajouté.

La police judiciaire de Nice a ouvert une enquête pour «déterminer si les armes exhibées dans ce clip sont bien réelles. Le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant