À Nice, des retraités refusent d'être expropriés pour laisser place à un rond-point

le
12

La maison se trouve sur une route d’accès au stade de Nice, l’Allianz Riviera. Celui-ci a été retenu pour quatre matchs de l’Euro 2016 de football.

Il n’y pas qu’en Chine, qu’un couple de Chinois refuse que l’on détruise sa maison, située en plein milieu d’une rue. À Nice, une route reliant le stade et le centre-ville niçois pourrait contourner temporairement la maison de trois retraités qui refusent une expulsion.

Les trois octogénaires Jeanne Venturino, sa soeur et son beau-frère dont la maison est frappée depuis le 12 juillet 2012 d’une mesure d’expropriation, se retrouveront au coeur d’un rond-point à sens giratoire s’ils n’ont toujours pas quitté les lieux en mars prochain, a annoncé le député-maire de Nice Christian Estrosi (LR) qui s’est rendu samedi sans succès chez les Venturino afin de les convaincre de quitter les lieux. «De manière provisoire, la route à deux fois deux voies que nous aménageons passera de chaque côté de la villa des Venturino», a précisé l’élu, en évoquant un surcoût pour les travaux.

Déjà indemnisés à hauteur de 710.000 euros

Cet aménagement provisoire, destiné ensuite à être démoli quand l’expulsion aura été prononcée, doit être livré dans le courant du premier trimestre. «Une villa d’une valeur de 650.000 euros, à proximité de leur ancienne maison, leur est proposée à la vente», a indiqué le maire, qui a rappelé que ces derniers ont été indemnisés à hauteur de 710.000 euros.

Vendredi 24 septembre, le juge d’expropriation du tribunal d’instance de Nice, qui devait décider s’il accordait ou non le droit à la métropole Nice Côte d’Azur de procéder à l’expulsion, avait fixé une nouvelle audience au 26 novembre. Le jugement, vraisemblablement mis en délibéré, devrait intervenir en décembre ou janvier.

Le budget de cette voie de 40 mètres, en comptant les travaux et le foncier, s’élève au total à 57 millions d’euros. «Je tiens à dire aux Niçois, aux investisseurs et aux promoteurs qui nous accompagnent dans l’aménagement de la plaine du Var, que l’on ne va pas perdre une semaine avec ce chantier», prévenu le maire, en estimant que «ne rien faire aurait pu avoir des conséquences terrifiantes» dans la perspective de l’Euro 2016.

La plaine du Var, où se trouve le stade, est l’une des plus vastes opérations d’intérêt national de France, englobant 10.000 hectares où doivent pousser immeubles de bureaux et logements, ainsi qu’un magasin du géant suédois Ikea.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • libourne le mardi 29 sept 2015 à 11:06

    Jouer à la baballe est d'intérêt national... Panem et circenses... Décadence française.

  • M2140153 le mardi 29 sept 2015 à 10:59

    Les séniors auraient été indemnisés en billets pour voir les matchs !?

  • M2140153 le mardi 29 sept 2015 à 10:58

    Sepp Blatter est attendu pour inaugurer le rond-pont…

  • M1945416 le mardi 29 sept 2015 à 09:32

    chez nous aussi 3 rond point sur une distance de 200m , apparemment ça coute rien , même si faut entretenir, fleurir et passer la tondeuse sur ces surfaces … on marche sur la tête … faut dire qu'avec les dessous de table il y en a qui se remplissent les poches

  • sidelcr le mardi 29 sept 2015 à 09:22

    1.5 million le mètre de route ? elle sera pavée avec des lingots d'or ?

  • chiche21 le mardi 29 sept 2015 à 09:10

    l'expropriation= vol d'etat par l'état !

  • hema769 le lundi 28 sept 2015 à 22:30

    Estrosi doit renflouer son compte en suisse que vaut quelques vieux pour la droite quand on peut s'en mettre plein les poches. Elle est belle la nouvelle droite

  • mlemonn4 le lundi 28 sept 2015 à 22:25

    Qu'ils mettent un rond point devant la mairie et chaque élu/politicard! voilà comment on gaspille l'argent public en France! Mais pas pour tout le monde car chacun sait, nous sommes le pays où il y a le plus de rond points et surtout les plus chers, comme pour les dos d'âne ! Pour ceux qui ne savent pas pourquoi, c'est tout simple, cela permet d'obtenir des marges arrières (dessous de table) auprès des entreprises pour servir les intérêts de nos élus/politicards de tout bord et leurs partis !

  • gnapi le lundi 28 sept 2015 à 22:25

    40 mètres de route, 57 millions d'euros, opération d'intérêt national ... Il n'y a pas un truc qui cloche ? ou c'est tout à fait banal dans la France de 2015 ? On est en république bananière ou quoi ?

  • BBirungi le lundi 28 sept 2015 à 21:31

    La définition, le sens même de l'expropriation c'est que tu peux pas refuser ! Sinon ça sert à rien d'utiliser ce mot.