A ne pas manquer cette semaine

le
0
Jean-Louis Mourier, responsable de la recherche économique et de la stratégie chez Aurel-BGC, commente les événements de la semaine.

Mardi 7 octobre à 12h : Commandes dans l’industrie en Allemagne (août) suivi de la production industrielle mercredi et pour la France de la production industrielle vendredi. Un petit rebond technique est attendu en Allemagne après plusieurs mois médiocres mais il n’inversera pas une tendance négative. Les derniers chiffres disponibles sur les commandes de machines-outils outre-Rhin l’ont confirmé. L’Allemagne est entrée en récession, la France aussi si l’on se base sur les prévisions de l’Insee du deuxième et troisième trimestre mais des corrections peuvent encore intervenir. Il s’agit d’un débat technique, nous sommes de toute façon dans une phase de ralentissement de l’activité. Dans un premier temps, l’impact de l’inflation avait affecté les entreprises et le pouvoir d’achat des ménages. Aujourd’hui, cet effet est passé mais l’intensification de la crise financière fait naître des inquiétudes et entraîne des comportements plus restrictifs aussi bien du côté des entreprises (réduction des investissements et des embauches etc.) que des ménages (report d’achats, épargne de précaution etc.).

Mardi 7 octobre à 20h : Compte-rendu du comité de politique monétaire de la FED. Ce sera l’occasion de connaître l’état d’esprit des banquiers centraux américains sur le ralentissement de la conjoncture et l’évolution des tensions inflationnistes. Tant que nous sommes dans la phase aigue de la crise, la FED devrait préférer le statu quo. Dans notre scénario, elle devrait s’orienter ensuite vers une hausse des taux alors que la BCE devrait baisser les siens.

Mercredi 8 octobre à 16h : Promesses de ventes de logements en août aux Etats-Unis. Il ne s’agit que des promesses de ventes signées dans l’ancien et en attente de crédit. La tendance reste mal orientée même si la baisse attendue devrait être moins forte qu’en juillet. Nous n’attendons ni un rebond important ni une accélération de la baisse. L’immobilier est le seul segment de l’activité aux Etats-Unis qui subit un véritable « credit crunch ». En Europe, nous ne constatons qu’un durcissement des conditions de crédit. Les banques avaient, il est vrai, considérablement assoupli leurs critères de distribution de crédits.

Vendredi 10 octobre à 14h30 : Publication de la balance commerciale en août aux Etats-Unis. Une réduction du déficit est attendue pour deux raisons : d’abord le ralentissement de la demande domestique devrait se répercuter sur le volume des importations ; ensuite, l’effet prix lié à la baisse importante du prix du baril va se ressentir dans les chiffres d’août.

Propos recueillis par Julien Gautier



VOS INVITES à suivre sur Boursorama

Mardi 7 octobre à 17h

Le dialogue en direct "Votre Invité" accueille Roland Lescure, directeur des gestions de Groupama AM.
Pour lire la présentation et posez dès maintenant votre question, cliquez ici.

Jeudi 9 octobre à 17h

Le dialogue en direct "Votre Invité Expert" accueille Jacques Mistral, directeur des études économiques à l'IFRI et spécialiste des Etats-Unis.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant