À Nancy, la grosse bévue de l'administration pénitentiaire

le
3
Un détenu radicalisé a obtenu, sur un document censé être anonyme, l'identité des surveillants qui avaient dénoncé son mauvais comportement. 
Un détenu radicalisé a obtenu, sur un document censé être anonyme, l'identité des surveillants qui avaient dénoncé son mauvais comportement. 

C'est une maladresse que n'ont pas du tout appréciée les surveillants pénitentiaires. Selon RTL, qui révèle l'information, un homme, placé en détention provisoire pour meurtre, a obtenu une liste de tous les agents pénitentiaires qui l'avaient surveillé. L'homme s'était violemment opposé à un changement de cellule et s'était retrouvé sous le coup d'une sanction disciplinaire. Peu avant son passage en commission, l'administration lui avait alors remis un petit dossier contenant les différents reproches portés à son encontre.

Ces observations sont normalement anonymes. Pas cette fois : le nom des surveillants était accolé à chaque remarque mentionnée au dossier. Le détenu s'est alors empressé de recopier les noms des surveillants sur des livres, retrouvés plus tard dans sa cellule, raconte RTL. L'administration n'a pas réussi à savoir ce qu'il comptait faire de ces noms. Mais, en interne, l'incident inquiète, et ce, d'autant plus que le détenu s'était fortement radicalisé ces derniers temps...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 il y a 2 mois

    dans le privé, LA PORTE

  • M5062559 il y a 2 mois

    Inconscience, incompétence et irresponsabilité voilà encore un exemple de l’administration. on a plus confiance dans l'état.

  • kurki il y a 2 mois

    Bravo ! L'administration réfléchit à ce qu'elle fait ...