" À mon époque, seuls les phénomènes sortaient du centre de Lyon "

le
0
" À mon époque, seuls les phénomènes sortaient du centre de Lyon "
" À mon époque, seuls les phénomènes sortaient du centre de Lyon "

Formé à Lyon, Lossémy Karaboué n'a jamais eu l'opportunité de passer pro avec l'OL. Après avoir fait ses armes à Sedan, puis Nancy, le milieu franco-ivoirien évolue désormais à Troyes, où le destin lui permet ce week-end de vivre l'inauguration du nouveau stade lyonnais.

Tu as été formé à Lyon, jouer l'inauguration du nouveau stade, cela compte pour toi ? C'est sûr. J'ai connu les grandes épopées à Gerland, beaucoup de belles soirées. J'ai hâte de découvrir ce nouveau stade, c'est un énorme changement. Je n'ai pas percé pro là-bas, mais c'est le club qui m'a permis d'apprendre mon métier, donc je garde de l'affection pour lui. Je n'ai que des bons souvenirs de mes huit ans là-bas. Même si je n'ai pas signé pro et que cela reste un regret, tout s'est bien passé. À chaque fois que je suis revenu jouer contre l'OL, c'était un plaisir, j'ai encore des amis ici.

Tu fais partie d'une génération qui devait faire face à une rude concurrence pour espérer toucher au groupe pro. À cette époque, c'était Benzema et Ben Arfa qui arrivaient à jouer avec l'équipe première... C'est sûr que les jeunes d'aujourd'hui ont plus d'opportunités, car la philosophie du club a changé. À mon époque, c'était le Lyon qui allait en quarts de finale de la Ligue des champions et gagnait le championnat chaque année, il fallait vraiment être un phénomène pour sortir du centre. Mais après, cela ne m'a pas empêché de devenir pro, cela montre que Lyon est un très bon club qui fournit une très bonne formation à ses jeunes. Tout ce que j'ai fait là-bas m'a permis de faire carrière autre part.

« Juninho, Essien, Diarra, Benzema... Voilà les joueurs qui m'ont fait rêver pendant ma formation »
C'était qui ton joueur référence à l'époque ? Le milieu de terrain, Juninho-Essien-Diarra... Après Benzema aussi, car j'ai joué un peu avec lui pendant la formation et c'était impressionnant de le voir réussir si jeune. Voilà les joueurs qui m'ont fait rêver.

Tu es originaire du XIXe arrondissement de Paris, comment Lyon t'a déniché ? J'ai joué à l'Espérance parisienne, un petit club de la région. Lyon a des mecs qui bossent un peu partout en France, et notamment en région parisienne. Il y en a un qui est venu me voir, j'ai fait des tournois en jeunes avec l'OL et cela a accroché, donc j'ai intégré le centre de formation à 14 ans. En tant que parisien, le PSG me faisait…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant