À Miami, un club privé des années 30 transformé en résidence de luxe

le
0

VIDÉO - Un architecte célèbre, Richard Meier, une chaîne d'hôtels prestigieuse, Four Seasons, un emplacement de rêve à Miami face à l'Océan. Voilà les atouts de charme du nouveau Surf Club dont les appartements de luxe veulent conjuguer hier et aujourd'hui.

Le Surf Club planté sur la plage de Miami était un club très privé dès les années 30. Ses anciens bâtiments font souffler un air d'autrefois, d'images en noir et blanc et d'élégantes aujourd'hui disparues. Winston Churchill y a passé des vacances en 1946, d'anciens présidents américains aussi.

Certaines photographies montrent Churchill en train de peindre dans une cabane de plage

face à l'Océan. Des fêtes mémorables s'y sont passées. Frank Sinatra, Ava Gardner, le duc et la Duchesse de Windsor, Gary Cooper, Elizabeth Taylor sont passés là. Les années d'or du club se situent dans les années 50.

Ce patrimoine historique va avoir une nouvelle vie. Les bâtiments bas du club d'origine, d'esprit hispanique et méditerranéen, seront conservés et rénovés, un nouvel immeuble a été dessiné par l'architecte Richard Meier (prix Pritzker 1984).

A 80 ans, c'est la première fois qu'il réalise un projet à Miami. «Le Surf Club et sa magnifique plage ont toujours été une sorte de nirvana. Le challenge a été d'intégrer l'incroyable bâtiment des années 30 dans un nouveau building contemporain à taille humaine», explique-t-il.

Une partie des ambiances et des intérieurs sont designés par le Français Joseph Dirand, qui a notamment repensé de nombreuses boutiques de luxe, mais aussi Monsieur Bleu, le restaurant du palais de Tokyo, à Paris. Les détails sont pensés pour les privilégiés qui viendront profiter du climat de la ville du sud des Etats-Unis, mais sans bling bling. Au Surf Club, tout était élégant et doit le rester, assurent les promoteurs.

Comme dans de nombreux resorts qui combinent programmes immobiliers haut de gamme et hôtel de luxe, ce nouveau projet de 12 étages (une hauteur fort peu élevée pour Miami) abritera à la fois 152 appartements luxueux vendus à des investisseurs privés et un hôtel Four Seasons dont l'ouverture est prévue en décembre.

Et les acheteurs ont d'ores et déjà répondu présent. Aujourd'hui, 70 % du programme est vendu. C'est le réseau américain Corcoran qui le commercialise (et pour l'Europe, John Taylor) et c'est la société Fort Capital Management dirigée par Nadim Ashi qui orchestre le projet.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant