A mi-parcours du calendrier national d'extinction de la television analogique, le service FRANSAT de TNT par satellite enregistre un developpement soutenu de son audience

le
0
Communiqué

PARIS, January 27, 2011 /PRNewswire/ -- Alors que le calendrier de passage de la télévision française au tout-numérique entre dans sa seconde année, visant une extinction complète de la télévision analogique le 30 novembre 2011, FRANSAT, la filiale d'Eutelsat, annonce avoir franchi le cap des 800.000 décodeurs individuels commercialisés, auxquels s'ajoute un parc d'équipements collectifs installés dans des immeubles pour la desserte de 200.000 logements. Ces résidences, individuelles et collectives, équipées d'une réception directe par satellite de la TNT nationale française, sont notamment situées dans les zones blanches du réseau TV hertzien, là où la réception des émetteurs terrestres est rendue difficile par le relief ou par une situation d'interférences comme en zone frontalière.

Une croissance continue de l'audience de FRANSAT attendue en 2011

La dynamique des ventes de décodeurs FRANSAT est d'autant plus spectaculaire que la France n'est qu'à mi-parcours du calendrier de passage au tout numérique. L'année dernière, seules dix régions étaient concernées, contre quatorze régions qui le seront en 2011, représentant les deux tiers des téléspectateurs français.

Plus que leur nombre, c'est la spécificité géographique des territoires qui s'apprêtent à migrer vers le numérique qu'il convient de souligner. En effet, cette seconde vague intègrera l'ensemble des régions montagneuses du sud de la France (Auvergne, régions alpines, Provence, Corse, vallée du Rhône, région Midi-Pyrénées). Dans ces régions de relief accentué, la solution satellite devrait se confirmer comme un complément de couverture encore plus essentiel pour assurer un passage au numérique qui ne laisse aucun foyer à l'écart.

Comme le souligne Yves Blanc, Président de FRANSAT :

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant