À Marseille, Valls promet des renforts et réorganise la BAC

le
1
Le ministre de l'Intérieur a confirmé la création d'une BAC unique, pressentie depuis plusieurs jours.

Manuel Valls est venu à Marseille après un énième règlement de comptes. Marseille n'en finit plus de faire la «Une» de la presse avec des faits divers plus sordides les uns que les autres. Pis encore, sa police est désormais déconsidérée. Les Marseillais parlent de «gangrène». En quelques jours, pas moins de 15 policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont été mis en examen. Il fallait agir vite. Le ministre de l'Intérieur a donc annoncé vendredi une réorganisation de celle-ci et un renforcement de la hiérarchie locale.

Une semaine après avoir dissous l'équipe de jour de la BAC du nord de la ville, dont 15 fonctionnaires ont été mis en examen depuis une semaine - sept écroués - et trente suspendus, Manuel Valls a confirmé la création d'une BAC unique, pressentie depuis plusieurs jours. Il a rappelé sa «détermination» à lutter contre la délinquance à Marseille où «l'ordre républicain» doit revenir expliquant que la cité n'était pas «une v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 12 oct 2012 à 15:05

    Les coups de pieds dans une "fourmilière"...n'ont jamais résolu les problèmes !!!...