À Marseille, la gauche enclenche la machine à perdre

le
1
Si l'on en croit les sondages, la gauche devrait l'emporter aux prochaines élections municipales mais Michel Pezet, ancien patron de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, a appelé les instances nationales du PS à mettre cette dernière sous tutelle.

À Marseille

Même si plusieurs sondages donnent la gauche gagnante aux prochaines élections municipales à Marseille, Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire UMP élu depuis 1995, pourrait tirer son épingle du jeu. S'il décide de se représenter pour la quatrième fois. Il a indiqué qu'il annoncerait sa décision au printemps. En fait, il pourrait ne le faire qu'à l'automne, une fois que les socialistes auront choisi leur champion...

Non seulement le gouvernement doit faire face à la reprise de la violence à Marseille, mais les socialistes locaux semblent avoir enclenché la machine à perdre. Le conseiller général Michel Pezet, ancien patron de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le lundi 18 mar 2013 à 13:32

    Seulement à Marseille?