À Marseille, 1800 caméras vont surveiller la ville d'ici 2014

le
0
INFOGRAPHIE - Le nombre d'appareils installés sera ainsi décuplé en trois ans.

La succession de règlement de comptes ensanglantant la Cité phocéenne depuis plusieurs mois a obligé Jean-Claude Gaudin à prendre le taureau par les cornes. La lutte contre l'insécurité fait désormais partie des priorités du sénateur maire UMP de Marseille, qui a longtemps considéré que c'était le domaine de la police nationale. L'élu inaugurait jeudi un centre provisoire de supervision urbaine centralisant les images issues des caméras de vidéosurveillance installées dans les rues de la ville.

Le centre définitif, beaucoup plus important, sera inauguré en novembre. «C'est une étape importante dans la mise en œuvre de la politique municipale de sécurité», a commenté Gaudin. «En mai 2011, nous avons, avec le préfet de région, le préfet de police et le procureur de la République, pris des engagements solennels en vue de renforcer les forces de police nationales et municipales», a-t-il ajouté. Les forces de police nationales ont été renforcées comm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant