À Madrid, Valls veut combattre ETA jusqu'à la dissolution

le
0
Le ministre français de l'Intérieur adopte la position de fermeté espagnole face à l'organisation séparatiste basque.

Dans la lutte contre ETA, Manuel Valls a revêtu les habits de ses prédécesseurs. «Il y a une continuité, a affirmé le ministre de l'Intérieur, c'est un gage de la confiance entre l'Espagne et la France sur un sujet majeur. Cette politique sera poursuivie jusqu'à la dissolution de l'ETA. Il n'y a pas de changement, il ne peut pas y avoir de changement.» Invité mardi à Madrid par son homologue Jorge Fernandez Diaz, Valls a joué le rôle que les Espagnols attendent des ministres de l'Intérieur français depuis la création d'ETA il y a un demi-siècle: affirmer l'attachement de la France à une coopération policière exemplaire.

Valls a été remercié par Fernandez Diaz pour l'arrestation, dimanche dernier dans les Landes, du chef présumé de l'appareil militaire d'ETA, Oroitz Gurrutxaga. «Il faut maintenir le très haut niveau de coopération» policière, a affirmé le ministre français. ETA, responsable de plus de 800 assassinats, dont la grande majorité commis aprü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant